L'autre jour, je parlais d'épuisement.  Mais cette sensation d'épuisement n'est pas permanente ; heureusement. Cependant, la fatigue est quelque chose d'omniprésent. Chaque jour, à un moment, elle est là. Cette fatigue, ce n'est pas forcement James qui l'a apporté dans ma vie. Parce que, en vieillissant, le corps se fatigue aussi plus vite. 

Toujours est-il, qu'une "p'tite marienne" (Une petite sieste en patois vendéen) fait toujours du bien. 20 mn de repos, ça requinque ! 

J'ai pris l'habitude de ne pas me coucher pour ma sieste. Afin qu'elle ne dure pas non plus des heures. Je m'installe confortablement dans mon fauteuil, avec ma couverture, (parce que m'endormir sans rien, j'ai froid au réveil). Et ce moment de plaisir dure entre 20 et 30 mn. Pas plus. Et pas besoin de plus non plus. C'est largement suffisant pour moi, pour repartir sur un bon tonus. 

Ce moment privilégié devrait être accordé en milieu professionnel ! 

Pour le moment, je suis à mi-temps thérapeutique, je ne travaille que le matin. J'ai donc la possibilité de faire ma petite sieste tous les après-midis. Mais qu'en sera-t-il lorsque je vais reprendre à temps plein en Juin  ? 

Avant, j''étais seule à mon bureau. Je déjeunais en 30 mn, puis remontais au bureau. Je mettais "radio zen" et faisais ma sieste tout tranquilou .... 

http://zenfm.radio.fr/

 

sieste

Depuis nos nouveaux locaux, je suis dans un "open space" où nous sommes 15 juste séparés par des armoires, et par groupes de 4/4/6/1. Impossible dons de continuer ça. Il va falloir que je trouve une solution.... 

Ma question : la sieste peut-elle faire l'objet d'une restriction médicale ? Il va falloir que je creuse le sujet.