Pendant des années, "j'ai donné le change". C'est l'expression employée pour dire "tromper quelqu'un pour donner une fausse impression".  C'est à double sens. Faire croire que tout va bien, lorsque ça va mal ; et que tout va mal lorsque ça va bien. 

Ainsi, sur le plan médical,  des personnes font croire que les choses vont bien, alors qu'elles sont au plus mal. Et d'autres font croire qu'elles sont au pire d'une situation, alors que tout n'est pas si grave qu'elles veulent bien le dire. C'est très complexe. 

Pendant tant d'année, j'ai été dans la première catégorie. Si bien, que depuis que tout le monde me dit que je dois arrêter ce comportement, et voir les choses avec plus de réalité ; moi, j'ai l'impression de basculer dans la seconde catégorie. C'est dingue ça ! Il y a un gros travail à faire ; je le sais, mais ce n'est pas facile !

Depuis le début, j'essaie aussi de ne pas me laisser empoisonner par James. J'essaie d emaintenir ce qui me booste dans la vie ; en tentant de modifier le moins possible les choses. Mais je me rends compte que c'est assez difficile. Je dois surtout m'adapter à James. Car il n'est plus possible de maintenir les choses, telles qu'elles étanient ,  en étant maintenant dans les bras de James. 

Surtout que les fois où je laisse "échapper" que James me pourrit tout de même la vie ; il y a toujours quelqu'un qui me dit  :  " tu as vu pire et tu as toujours fais face !Tu ne vas pas te laisser abattre par Parkinson tout de même !"

Ce qui signifie que ce n'est pas James qui va me pourrir la vie ! Non mais des fois !!!  Si bien que j'hésite à venir dire à mon entourage, à quel point vraiment, ce n'est pas facile certaines fois. 

En fait, lorsque toute ta vie tu "donnes le change", en étant forte et en ne te plaignant jamais ; tu fais ton propre malheur. J'ai fait mon propre malheur donc ! 

Je passe une expertise médicale où ceux qui me connaissent bien, justement, me disent que je dois arrêter de donner le change tout le temps. 

Il va falloir que j'explique réellement la situation ! Ha ben ça ne va pas être simple ! 

Expliquer à quel point les maux de tête sont douloureux. Les crampes insupportables. Le hallucinations, qui entraînent des nausées sur des journées entières, sont terribles au quotidien. Que les tremblements, relativement bien maîtrisés par le traitement, font tout de même l'objet de "crises" incontrôlables à la moindre émotions. Et que, du faît que je soi particulièrement émotive, je me retrouve à avoir des crises plusieurs fois par semaine. Et lorsque je travaille, c'est tous les jours ! 

L'autre journ mon amie Sophie m'a dit "fais leur une copie du blog, ils comprendront mieux".

C'est une idée .... puisque c'est à moi d'apporter des éléments à mon dossier. 

journal intime

Lors des enquêtes, un journal intime peut servir de pièce à conviction .... Peut-être mon blog peut-il ausi apporter des éléments que j'ai du mal à exprimer à force de donner le change !